mercredi 11 décembre 2019

Ils arriveront de la Mer...


Moshe Birningall, le bourgmestre du quartier sud d'Anvilguard n'était pas au mieux de sa forme. Poussé par la population, il avait demandé audience auprès du Lord celestant Gardus des Hallowed knights. D'abord furieux que ce dernier ne lui ait donné rendez-vous que dans une antichambre du Stormhost, Moshe s'avérait maintenant bien heureux que les Stormcasts ne l'ai pas fait pénétrer plus avant dans la citadelle. Tous ici l'inquiétait, de la température glaciale contrastant avec l'air ambiant du royaume d'Aqshy, aux chants religieux qui résonnaient dans les murs, se mêlant les uns les autres pour créer un grondement entêtent et inquiétant, en passant par les proportions anormales de toutes choses en ce lieu, liées aux dimensions inhumaines des Stormcasts... Il avait l'air d'un enfant, les pieds dans le vide sur le banc de pierre où on l'avait fait asseoir...
Ses rêveries furent brisées par l'arrivée du Seigneur Gardus :

- "Que nous voulez vous Bourgmestre ? Quelle raison vous pousse à nous demander audience ?"

Moshe tourna la tête et s'apprêta à formuler sa réponse, celle-ci se formait dans son esprit quand il eut le malheur de fixer le Lord celestant. Outre l'imposante stature de l'homme, sa chevelure blanche de vieillard sur le visage d'un homme jeune, Moshe fut glacé par le regard de l'homme ; Des yeux de Gardus semblait émaner une brume éthérée bleutée qui flottait dans l'air comme la fumée d'une pipe.

- "De que... Seigneur... Monseigneur..."

Gardus le coupa dans son élan :

- "J'attends..."

-  "Eh bien Monseigneur... Il se trouve que sur le port du quartier sud, il y a une vieille bohémienne et..."

- "Rassurez-moi Bourgmestre, vous ne nous avez pas dérangé  pour me parler d'une vieille femme ?"

- "Euh... En fait si Monseigneur... Il se trouve que ce matin la vieille femme a fait une prédiction et que je crois que cela pourrait vous intéresser. C'était l'heure du marché, elle s'est mise à crier comme une damnée faisant se retourner toute la foule. On m'a dit qu'elle semblait être comme en vol, au dessus du sol et elle a dit les mots suivants :

ILS ARRIVERONT DE LA MER, VOLERONT NOS AMES, ET LES DONNERONT A LEURS NOUVEAUX-NES"

Le sourire du Lord castrant se crispa, il prit un instant et d'un ton impérieux commanda Moshe :

- "Vous allez dire à tous vos citoyens qu'un couvre-feu prendra effet une heure avant le coucher du soleil, qu'il n'y ait plus une âme dans les rues lorsque la nuit tombera. Que chaque demeure voit sa porte marquée d'un signe de Sigmar dessiné à la craie sur sa porte, et qu'une bougie brille derrière chaque fenêtre... Je tiens à y voire clair cette nuit."

Vous l'aurez compris, ce vendredi, une nouvelle faction d'AoS va venir "inonder notre table de jeu, les Idoneth Deepkins de Roro contre mes Stormacasts. 1000 points en format rapide sur une nouvelle map de ville... Oh Yeah...

mardi 10 décembre 2019

En attendant l'Apocalypse










Le ciel s'obscurcit. Le grondement sourd de la guerre enfle et se repend aux confins des terres pétries de carnages. Les gars ça va péter !

Petit briefing sur la mécanique d'Apocalypse :

Tout d'abord après avoir récupéré vos listes gratuites sur GW, composez vos armées en plusieurs détachements. Par exemple, Bastien et Roro pourraient avoir 2 détachements chacun et l'armée Tyranide serait composé de 4 détachements. Une symétrie parfaite n'a rien d'obligatoire.
A chaque tour, on lance l'init. Ensuite on regarde si chaque troupe est bien dans les 12 ps de son commandant de détachement. Attention risque de déroute pour les égarés...Toutes les autres unités en cohesion reçoivent un ordre de commandement, jeton retourné/caché. Ces ordres sont simples, 3 options : Avancer (un mvt et une action d'attaque ), Tir ajusté (une action de combat améliorée) et Assaut (double mvt +cac). Quand tous les jetons sont posés, le joueur avec l'init, active toutes les unités d'un détachement de son choix puis le camps d'en face active l'un des siens et ainsi de suite.
L'activation se fait en retournant les jetons. L'action de tir ou de cac est généralement simplifié à l'extrême. Par exemple, le tir d'un squad de marines peut être effectué en lançant un seul dé (1 jet de touche et 1 jet de blessure). Si ça passe on pose un jeton de touche sur l'unité ciblée mais celle ci jouera son tour complet malgré tout.
A la fin du tour, on regarde tous les jetons de blessures et on commence à tester les pertes. Et là, ça va très vite... Les unités retournent sur l'étagère en grosse quantité.
L'objet de cet éclairage est de vous demontrer qu'on est loin d'Apo 1er où les règles consistaient à reprendre le système 40k en cours avec juste bcp de figs et demerdez vous pour ne pas mourir de vieillesse autour de la table. Là, on a un vrai système autonome et entièrement dédié à la mise en scène nerveuse et fluide de tables qu'on osait pas espérer.

Roro va alimenter les forges de l'imprimante 3d pour donner vie aux spires Tyranides afin de dresser une putain de table. Table monumentale couverte de jungles exotiques et de ruines menaçantes sur 1,80x2,40.

Manifestation en approche...

jeudi 5 décembre 2019

Friday night

Hello. Juste pour revenir aux bonnes habitudes de préparations de nos vendredis soirs, je vous propose de communiquer sur votre présence et vos envies de jeux. Cela pour éviter de se poser la question à 21h30. 
Pour 40k, je crois qu'il faut laisser passer les mises à jour générales de ce début décembre.
Mais d'ici les fêtes, il devrait y avoir moyen de remettre les couverts.
À ce propos, un apo serait aussi à envisager sur décembre. Qui au contraire des appréhensions, est rapide et jouissif.

Pour ce vendredi, Warcry est toujours une option qualitative et pratique. En ce qui me concerne, je serai partant pour du Batman ou du hellboy voir de l'AOS.

Voilà, exprimez vous.

jeudi 28 novembre 2019

Mon cul(te) sur la commode


Avis aux amateurs de 40k j'ai envie de ressortir mon culte genestealer demain soir, partie à 1000 ou 1250pts.

Manifestez vous.