mercredi 5 juillet 2017

Death Guard

bon ben voilà, le premier death guard est terminé, je vous présente donc Aslax:





C'est la figurine test pour mon inscription à un CDA long sur le warfo pour célébrer le lancement de la v8. Ce n'est donc que le premier d'une longue liste de pesteux...
et çà fera taire les mauvaises langues qui disent que mes armées restent couleur plastiques ;)

Le fluff qui va avec (tout rapport avec la partie de vendredi dernier serait bien sur un pur hasard ^^):

Jharulagh tira un coup sec sur sa faucheuse afin de l'extraire du torse sans vie du capitaine primaris. Autour de lui il n'y avait plus que les corps démembrés d'une dizaine de primaris, sans compter leurs chefs: deux lieutenants et le capitaine qui le fixait de ses yeux morts. C'était son œuvre. Son chef d’œuvre, fait de tripes, de sang, de boyaux et de matière cérébrale étalés sur les murs, le sol et le plafond, en offrande à son Dieu. Dehors, à l'extérieur du bâtiment, les râles d'agonie de ses ennemis se faisaient entendre alors que ses frères finissaient de massacrer le petit détachement Blood Ravens qu'ils avaient acculés dans ces ruines. Les fous, ils avaient cru pouvoir résister...

Jharulagh avaient envoyé une vague de pox walkers à l'assaut, masquant ses propres troupes derrière le mur que formaient les zombies décérébrés et le nuage de mouches qui les accompagnaient. Les loyalistes les avaient bien sûr tous fauchés sous leurs rafales ajustées de bolter et de plasma, mais pas avant que Jharulagh et sa garde ne se soient frayés un passage dans le bâtiment. Le capitaine Primaris se rendit compte de son erreur lorsque malgré toute son habilité au combat, les blessures qu'il infligeait au Seigneur de la Peste à l'aide de son épée énergétique, semblaient se refermer, comme par magie. D'un coup de sa faucheuse, Jharulagh lui trancha une jambe avant de lui planter l'énorme hache en plein dans le torse. La lame maudite déversa ses germes dans la plaie, faisait fleurir tel un bouquet les poumons du space marine visibles au travers de sa cage thoracique défoncée. Un bouquet de champignons, de tumeurs et de vers...
Le massacre dura de longues minutes, chacun de ses frères prenant plaisir à extraire lentement la vie des rejetons de ceux qui les avaient trahis.

L'offrande de Jharulagh et les nombreux rituels utilisés durant le combat par Ruphulax, son sorcier de la peste, avaient affaiblis la trame de la réalité et bientôt une forme énorme et purulente apparu sur le champ de bataille, déchirant le voile de la réalité de ses doigts gourds pour s'y frayer un passage.

Jharulag et ses frères s'inclinèrent devant leur maître, pointant leur armes au sol en signe de respect.
- Déchu!

Jharulagh se releva. Depuis ce jour il y a des dizaines de siècles, où son nouveau maître lui offrit cette vie, il l'avait toujours nommé ainsi: Jharulagh le Déchu. Qu'importe les autres titres qu'il avait gagné en semant la mort et le chaos au nom de Nurgle, pour son maître il n'était pas Jharulagh le Seigneur des Mouches, le Porteur de Fléaux, le Boucher de  Rygesh III... Il restait Jharulagh le Déchu. C'était volontaire évidemment, Jharulagh ne le savait que trop bien, une brimade de plus pour lui rappeler son rang...

- Voici mes volontés. Tu vas te rendre dans le secteur Ter-Enturis dans l'amas des Somnium stars, sur la planète Vei-Uight. Apporte la bénédiction de grand père Nurgle aux incroyants et à toutes les créatures que tu y trouveras... Ah! Et il y a des objets sur cette planète, des artefacts puissants. Des objets que je convoite. Ramènes les moi.
- Oui, mon maître.

La forme purulente disparut alors même que les corps des primaris morts se relevaient, nouveaux hôtes de la vie qui grouillait en eux.
Jharulagh les regarda à peine, et se tournant vers Ruphulax:
- Rassembles les marcheurs, nous partons!   

++

6 commentaires:

lucius a dit…

Très cool. Peinture et fluf.

Franck a dit…

Ah j'aime beaucoup ! Je ne sais pas s'il est issu de la XIVème. Le mystère plane...

Chapeau Roro

Parole de mauvaise langue ; )

Vincent Penetier a dit…

Quoi il n'est pas paint en gris ????

Tres zoli mise en couleurs :)

roro a dit…

sisi t'as mal regardé il est gris. c'est ma couleur grise.
gris is the new black ;)

Capricorn Ashura a dit…

Ouuuaaahhh!!! Roro n'achète pas que des figurines et de la sous-couche... Impressionnant!^^

Franck a dit…

En parlant de ça, j'attends de voir tes peintures "sushi one"