mercredi 10 mai 2017

Debrief Kaysersberg 2017 (WE du 29/04 au 01/05)

Voilà donc mon Debrief de mon WE dernier,
Tout commence vendredi 28/04 à 15h00: je range mon bureau et je plie bagage: je quitte le boulot et je pars sur mon blanc destrier direction l'Alsace. Dans le coffre: duvet, valise, sac à dos rempli de bouquins de JDR, sacoche également rempli de JDR, une glacière avec de quoi manger le soir, grignoter en route, et boire.
Hop, c'est parti pour environ 6h de route: La charité, Clamecy, Vézelay, Avallon à travers le Morvan (route chiante, pleine de village à 50 et de radars) et ensuite je rejoins l'autoroute: Beaune, Besançon, Belfort, Mulhouse et enfin Kaysersberg, juste au dessus de Colmar. Au total, entre les pauses pipi, la pause diner, et les diverses pauses photos des trucs chouette sur la route, j'arrive vers 22h30 à Kaysersberg. A l'entrée du village un immense parking: tarif unique 2€ par jour, tous les jours y compris dimanche et jour férié. Je pose titine sur le parking: elle a bien mérité de dormir durant les 2 prochains jours: malgré les heures de trajet je suis (presque) autant en forme qu'au départ, un peu de fatigue bien sur mais y'à la journée de boulot aussi.
J'appelle Cédric qui me récupère devant la mairie, ils finissaient de manger avec les orgas et les 2 invités de marque: Pierre Pevel (l'auteur du livre les Lames du Cardinal) et Philippe Auribeau (l'auteur du JDR les Lames du Cardinal). Je pose mes affaires dans l'appart qu'on a loué (AirBnb à 6 pour 54€ pour 2 jours 3 nuits, juste à coté de la mairie, rien à dire), et on rejoints Emilie (la femme de Cédric) et Sandra (que j'avais rencontré au mariage des 2 précédents). je fais alors la connaissance de Sybile, petit bout adorable, qui passera tout le WE sans se plaindre. On fait un petit tour rapide et hop dodo, les 2 derniers arrivent à presque minuit: Richard et sa copine Jean (prononcez à l'anglaise).







Le lendemain matin, Sandra se réveille très tôt et va faire un tour en ville, je trouve que c'est plutôt une bonne idée et je fais de même: douche, habillage et hop découverte du village à 07h00 du mat' (oui c'est possible que je sois debout à cette heure), il faut que je mette des sioux dans le parcmètre, je fais donc un arrêt à une boulangerie pour faire de la monnaie et me prendre mon petit déj. Puis mon choco-suisse en main, je pars pour grimper en haut du schlossberg et visiter le château qui surplombe Kaysersberg. La boulangère m'a très gentiment suggéré de monter par le chemin derrière la mairie et de redescendre par l'autre coté vers le pont, c'est effectivement un bon conseil car les marches de l'autre coté sont plutôt... conséquentes. La vue d'en haut est super sympa et on voit la vallée.











Redescente, photo des maisons dans les rues désertes et payage du parking, il est 9h: les choses sérieuses commencent. Les exposants arrivent, les gens aussi. Je retrouve les autres qui petit déjeune dans l'appart, ils finissent de se préparer, on discutaille et vers 10h on descend en ville. J'accompagne Richard (qui a enfilé son costume de mousquetaire très classe) et Jean (en femme médiévale) pour faire connaissance, on passe devant les étals en discutaillant,  ils achètent des bottes, un baudrier et plus tard des gants en cuir.


11h00, retour à la mairie où se situe le QG (l'accueil des joueurs) tenu stratégiquement par Emilie (la petite sybille est dans son landau à coté) et Sandra, les premières personnes arrivent pour s'inscrire alors que le festival ne commence officiellement qu'à 12h00.
J'ai accepté d'être ambassadeur Edge pour le festival (çà claque hein?) et donc je vais masteriser 2 sessions de Dark Heresy: samedi après midi et dimanche après midi . Et pour me remercier Edge m'offre un bouquin de ... Dark Heresy. Classe. Ainsi ma partie commence à 14h00. A 13h00, les Mj reçoivent leur repas (ai-je dis que la bouffe et la boisson des MJ était gratuite?) et je donne un coup de main aux filles qui court partout en bas, je me transforme donc en livreur pendant 1h le temps de distribuer à chaque MJ son repas (au menu flamekueche au munster et kaysersbier).
A 14h00 je m'installe à ma table, j'ai 4 joueurs (ce que j'avais demandé), certains ont déjà joué à Dark, mais 2 d'entre eux jamais, je demande s'ils ont joué le scénar que je veux faire jouer: aucun ne l'a joué: cool. J'explique vite fait l'univers à ceux qui connaissent pas et on est parti! 4h30 plus tard, je finis de tuer mes joueurs (pour une fois c'était même pas prévu) et la partie s’arrête là, mes joueurs sont plutôt contents du scénar et j'ai senti de la tension jusqu'au bout. Bref le roro est plutot content, de mon coté c'était un tour de chauffe pour le soir et la partie que j'attends avec impatience: Symbaroum.
En plus le cadre est magnifique, on joue à la mairie qui date de 1521, s'il vous plait:



 
18h00 je fais un tour aux boutiques, j'achète le 2ème coffret des Lames du Cardinal JDR sur le stand tenu par Philippe Auribeau et sa femme (elle-même roliste et MJ), on discutaille, les deux sont super sympa et très intéressants.
19h00, j'aide de nouveau les filles pour l'attribution des tables de JDR, y'aura 21 tables simultanées et prés de 80 joueurs, y'a un peu cohue et l'organisation a un peu merdé sur les pré-inscriptions (pas géré par la même personne que les inscriptions) donc y'aura quelques loupés. Au final, je commence ma partie de Symba à 21h30 au lieu de 20h00 et avec 3 joueurs au lieu de 5, et avec ma flammekuch qui est froide, mais bon... 3 joueurs donc, 1 fille débutante complète en JDR, un gars débutant mais ayant déjà joué 1 fois, et une fille vétérante.
Je passe un peu de temps sur la description du monde, j'explique mes cartes de pré-tirés (Cédric qui m'avais dis la veille qu'elles étaient un poil trop complexe a raison, car je devrais ré-expliquer certaines choses), et on avance gentiment, je sens que les joueurs/joueuses sont bien dedans et la partie durera jusqu'à 01h00. Une fois encore mes 3 joueurs mourront, mais cette fois je n'y suis pour rien, et le final n'en ai que plus sympa, ma table est donc satisfaite du truc. Ils ont beaucoup accroché à l'univers, je pense que je les ai convertis et on se recroisera le lendemain et on en rediscuteras vite fait. Pour le coup l'artbook aurait bien aidé là.
Sandra a fini sa partie juste avant, elle a un jeu de clé, on se rentre tous les 2 et dodo.
Lendemain matin, levé tôt, petit déj, discutassions et je décolle pour la conférence à10h00 by Pierre Pevel et Philippe Auribeau sur le sujet: "Aux origines du JDR". Une conférence vraiment sympa, on est à peine 30 dans la salle, conviviale, et qui me fait marrer car les 2 parlent du renouveau du JDR et de l'arrivée de la "mortalité" des joueurs dans les parties de JDR comme ressort narratif et d'ambiance. Bref, un moment très sympa, mais je ne parviens pas à chopper Pierre Pevel pour lui faire dédicacer mes bouquins des lames, dommage je me rabat sur Philippe qui me les signe bien sympatiquement. 12h00: Là encore les gens arrivent en masse pour les parties de l’après midi, ma partie de Dark commence à 13h00, donc je mange avant (devinez quoi: flammekueche et bière), et je me retrouve avec 5 joueurs (4 gars+1 fille). Là encore personne n'a fait le scénar, et à part 1 joueur personne ne connait le jeu, on avance et je finit à 18h00, en tuant mes joueurs. Voilà j'ai fait le grand chelem: 12 joueurs, 12 morts.
J'aide un peu les autres qui remballent, dernier tour sur les stands, discutation et on décide de se faire un restau tous les 6: on va "au Caveau", çà ne s'invente pas, et je prends un plat (que dis-je une soupière) diététique à base de patates, de lard, de jambon cru, de munster, de crème fraiche et d'oignons avec une glace façon forêt noire pour finir, le tout arrosé par du pinot gris (2 carafes au total), bref une super soirée et pas si cher: 38€ par personne, vu la quantité c'est donné. Retour à l'appart, on est chauffé à bloc pour enquiller une partie de L5R masterisée par cédric, mais on ne fera que commencer car les filles tombent littéralement de sommeil, la petite aussi, bref, il est 01h00, on va ronquer. L'année prochaine, on décide de terminer plus tôt pour faire la partie à partir de 22h00.
Lendemain matin, debout à 08h00, douche, emballage des affaires, chargement dans la voiture et calins aux amis, hop on s'en va il est 11h00. Je pars direction Strasbourg, je m’arrête sur le chemin au haut-Koenigsbourg, je décide de grimper (en voiture), le château est sublime mais on est le 1er mai et c'est donc fermé. je le savais et j'avais prévu de revenir le lendemain, mais il fait un temps de merde, il pleut averse et je me dis en redescendant que je vais me faire chier toute la journée, avec rien d'ouvert et un temps de merde... 




En plus y'a plein de châteaux sympa que je vois de la route, mais impossible de les trouver: il me faut absolument une carte, le gps ne suffit pas, les noms étant un poil exotique. Bref, je décide de rentrer et vers 14h00 je prends le chemin du retour, petit crochet par Nevers pour faire coucou à ma soeur et à mon père qui est venu de Charente, et hop arrivée enfin à la maison vers 22h00 lundi soir, où je retrouve mes affreux.

En plus j'ai bien fait de rentrer lundi car j'avais partie de symbaroum le lendemain à 18h00 !!!! 
Au total 10.000 visiteurs sur 2 jours (kaysersberg compte 2700 habitants), plus de 300 joueurs de JDR, et une vraie bonne ambiance. Et le plaisir de voir cédric, Emilie et la chtiotte, plus Sandra et le plaisir de faire la connaissance de Richard et Jean qui sont cool. Je re-signe illico pour l'année prochaine (en plus on bouffe bien, je vous l'ai dis ?).
++

2 commentaires:

lucius a dit…

Rendez-vous pris pour l'année prochaine. Danielle est parée. Tu devrais te faire embaucher par le conseil générale de Colmar 😉

Capricorn Ashura a dit…

un week-end très sympa! J'espère en être l'année prochaine. En revanche mon cher Roro, tu n'oublieras pas de mettre dans ta besace le bouquin à faire dédicacer par un de tes auteurs préférés, la prochaine fois, n'est-ce pas? ^^